acoeuro

web & logiciels libres...

Traitement de support numérique

Que se soit suite à une erreur humaine, une panne de courant durant un transfert ou une anomalie logicielle, il est généralement possible de récupérer vos fichiers perdus. Au contraire, il est également possible de s'assurer de leur effacement définitif.

Pour commencer, la plupart des systèmes d'exploitations prévoient un système de récupération des fichiers supprimés (c'est la corbeille de Windows par exemple). Un clic suffit alors pour restaurer le fichier.

Une suppression de fichier sans passer par la corbeille est généralement aussi proposées. Ce mécanisme consiste en fait seulement à marquer l'espace du disque occupé par le fichier comme étant libre à nouveau, sans pour autant être remis à zéro. Il est alors encore relativement facile de récupérer ces fichiers, en utilisant un logiciel adapté.

Un fichier n'est donc véritablement effacé qu'après une réécriture de l'espace qu'il occupait sur le support. Cette réécriture finira par arriver si vous remplissez le support en question, mais elle peut également être déclenchée à dessein.

Sur le support, vos fichiers sont représentés sous la forme de signaux binaires, équivalent à des « 0 » et des « 1 ». Dans le cas d'un disque dur magnétique à plateau (support le plus couramment rencontré), une réécriture en « 0 » consistera à venir inverser la polarité des « 1 » en « 0 ». Toutefois, à l'échelle nanométrique où se jouent les écritures, une réécriture ne vient pas recouvrir parfaitement la précédente information, dont il subsiste des traces décelables avec un équipement (microscope électronique) dont le coût baisse progressivement et déjà devenu accessible à un large public. La parade consiste alors à venir réécrire plusieurs fois au même endroit afin de brouiller suffisamment les pistes.

Récupération de données

Nous sommes en mesure de restaurer :

Dans le cas de fichiers supprimés à tord, il est recommandé de cesser immédiatement toute écriture sur le disque (afin d'éviter de recouvrir le fichier à récupérer). Le plus simple est de stopper toute utilisation du support concerné.

Le coût de traitement indicatif1 est de 80 € H.T. / support, avec frais de port et supports de substitutions en sus.

Nous sommes également en mesure de récupérer vos données dans certains cas de panne matérielle. Nous contacter pour devis.

Effacement complet de support

L'effacement complet peut concerner des fichiers spécifiques ou l'intégralité du support de données.

Nous pratiquons un effacement complet logiciel des supports. L'avantage de cette technique est que le support est alors réutilisable. L'inconvénient est le temps de traitement (plusieurs heures par support).

À l'issue de chaque prestation, nous vous envoyons par courriel signé numériquement un certificat garantissant le bon déroulement de l'opération, et donc l'effacement définitif des données du support. Ce certificat comporte :

Le logiciel utilisé est un logiciel libre issu d'un travail de recherche de l'université de Californie3. Nous pouvons pratiquer différentes méthodes d'effacement :

En option, nous pouvons également réaliser un test complet du support après traitement par le biais d’un logiciel constructeur adapté SMART, pour auto-diagnostique complet du disque te détection des secteurs défectueux (le cas échéant). Cette opération est une passe d'écriture supplémentaire qui requiert à nouveau plusieurs heures.

Le coût de traitement est de 20 € H.T. / support + 10 € H.T. / passe. Soit un tarif recommandé de 50 € H.T. / support.

Un tarif dégressif de 20% est appliqué pour toute commande de plus de 10 supports, et 40% pour plus de 100 supports.

Notre capacité nominale de traitement de 20 disques par semaine, et peut être revue à la hausse en cas de grosse commande.

  1. Les prix sont indicatifs et ne peuvent être contractuels malgré nos efforts pour les respecter, sous réserve de la rareté de référence du support traité. L'extraction du support de stockage de son unité centrale sera facturé au prix fixe de 30 € H.T. / support. 

  2. Nous pouvons assurer la destruction physique du support dans ce cas, avec photo à l'appuie. 

  3. University of California, Lawrence Livermore National Laboratory under Contract No. W-7405-ENG-48 with the DOE. Designated UCRL-CODE-2003-006, scrub is licensed under terms of the GNU General Public License. 

  4. NNSA Policy Letter: NAP-14.1-C, "Clearing, Sanitizing, and Destroying Information System Storage Media, Memory Devices, and other Related Hardware", 05-02-08, page XVI-8. 

  5. DoD 5220.22-M, "National Industrial Security Program Operating Manual", Chapter 8, 01/1995. 

  6. Applied Cryptography: Protocols, Algorithms, and Source Code in C (ISBN 978-0471128458) 

  7. "Secure Deletion of Data from Magnetic and Solid-State Memory", by Peter Gutmann, Sixth USENIX Security Symposium, San Jose, CA, July 22-25, 1996.